L'équipe Acojur s'excuse par avance des soucis de navigation que vous pourriez rencontrez sur cette nouvelle version du site.Soyez assurés que nous mettrons tout en oeuvre pour les résoudre dans les meilleurs délais.

Ca vous intéresse aussi

Le permis à points : stage de récupération de points (partie 1).

Tout le monde est au courant, il est possible de récupérer des points sur son permis de conduire en effectuant un stage. Où s’adresser, en quoi consistent ces stages, combien de points récupère-t-on, quelles conditions remplir pour accéder à ces stages…pour obtenir les bonnes réponses, ACOJUR s’est adressé à deux organismes agréés par leur préfecture pour organiser des stages de sensibilisation à la sécurité routière. Voici l’article de monsieur Pascal Vogt de Action Conduite Prévention Sécurité.

Le système du permis à points existe depuis 1992 en France, et effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière permet de reconstituer son capital points du permis (4 points).

Le but de l'Etat au travers des stages, est de sensibiliser les conducteurs, en les incitant à réfléchir à la sécurité routière et à leur propre comportement sur la route.

L'accident est la résultante d'une conjonction de facteurs (en très grande majorité humains).Cette réflexion doit contribuer à réduire le niveau d'exposition aux risques d'accident, pour soi et pour les autres.

En récupérant 4 points (stage limité à 1 fois tous les 2 ans), le conducteur prend conscience de la valeur de son capital point, et peut modifier son comportement pour consolider son permis.

Les organismes proposant ces stages doivent être agréés par la Préfecture du département du lieu du stage, et sont contrôlés par l'Etat.

Pour participer à un stage, le conducteur doit avoir perdu au moins 4 points (pour en récupérer 4), et disposer d'encore 1 point minimum sur son permis (à 0 point, le permis est invalidé, et le stage ne peut plus être effectué).

Le stage dure 2 jours et aborde les thèmes suivants :

1er jour : accueil des participants, tour de table, les grands chiffres de la sécurité routière, la logique de l'accident, la lecture de la route, nos motivations au volant.

2 ème jour : etude d'un cas d'accident, lois physiques et limites de nos véhicules, dispositifs de sécurité active et passive, alcool, autres perturbateurs de la vigilance, synthèse : portrait du conducteur averti.

Seule la présence durant les 2 jours du stagiaire est requise pour valider le stage (pas d'examen).

L'organisme de stage transmet les attestations de stage à la Préfecture, et les points sont attribués dès le lendemain du stage (en date de valeur).

Un courrier de la Préfecture, dont dépend le lieu de stage, informe le stagiaire du crédit de ses points, ainsi que de son nouveau capital points.

Les agents commerciaux parcourant plus de kilomètres que le conducteur moyen (15 000 km / an), sont statistiquement plus soumis aux contrôles et ont plus de chances de perdre des points.

Cependant sur 38 780 000 véhicules, et environ 37 millions de permis de conduire, seuls 120 000 conducteurs effectuent un stage chaque année et 54 000 conducteurs en 2005 ont vu leur permis descendre à 0 point (probablement proche de 70 000 en 2006). 860 000 conducteurs retrouvent automatiquement leurs 12 points chaque année, en ne commettant pas d'infraction durant 3 ans.

Pascal Vogt

Action Conduite Prévention Sécurité.

Page précédente - Page d'accueil - Plan de la rubrique
Vos commentaires et vos questions sur le forum acojur

Articles du même sujet

Liens sponsorisés

Contact - Mentions légales - Publicité - Communiqué de presse - Réalisation LEBOOSTER: l'imagination créative